Organisé(e) tu seras

En ce moment, on est en plein dans la mode du bullet journal, qui fait un retour en fanfare sous les feux des lampes d’architecte (trolol). Ce journal, c’est un agenda qui permet d’organiser son temps de manière très personnalisée (à condition de maîtriser l’art du quadrillage à main levée). En soi, ce n’est pas une révolution, mais ça fait partie des objets qu’il serait bon d’avoir. En fait, la vraie clef du succès ce n’est pas tant le journal, mais ce qu’il offre, à savoir l’organisation.

ORGANISATION.

C’est assez clair ? Non parce que même pour moi, c’est un mot assez difficile à appliquer. Pourtant, anticiper un minimum évite beaucoup de tracas au quotidien comme le stress, la perte d’énergie et de temps, le travail mal fait, l’accumulation des tâches, la perte de motivation… En s’organisant, on évite la procrastination, on devient plus efficace et on s’engage envers soi-même à réaliser ses objectifs dans les temps. Le bullet journal offre sous une forme particulière, la possibilité de faire des petites listes et plannings à réaliser et à suivre au quotidien.

Cela dit, les listes, c’est comme les résolutions du nouvel an : moins elles sont simples, moins on les tient. La liste a pour vocation de faciliter le quotidien et surtout pas l’inverse ! Donc, si l’on choisit d’organiser ses journées en ayant recours à ce moyen, il faut suivre quelques « règles ».

Une liste réussie

Toute liste qui se respecte se doit…

  • d’être attractive : la beauté de la liste joue beaucoup sur l’envie de s’y reporter ;
  • de lister des objectifs simples, de manière à pouvoir déterminer rapidement s’ils ont été atteints ou non et par quelles actions ;
  • de n’en imiter aucune autre : c’est ma liste, avec mes idées de ma tête (et de personne d’autre) ;
  • d’être SMART : elle doit comporter des ‘ordres’ spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporels (c’est surtout valable pour les listes d’objectifs) ;
  • d’avoir des cop’s : il ne faut en effet pas hésiter à user et abuser des listes, avec différentes fonctions, selon ce qui nous aide le mieux ;
  • de ne pas tout calculer ! Il faut laisser de la place à l’imprévu.

Mes petits outils

Qu’est-ce que j’utilise ?

Mon super agenda

Agenda espagnol

Un agenda que j’ai acheté à Madrid l’an dernier. Il est scolaire (donc 2017-2018) et surtout super mignon ! Plein de couleurs, de phrases rigolotes et de cases et de pages dédiées aux listes !

Stickers

Super agenda

Le calendrier anglophone

Toutes les occasions étant bonnes pour jouer les bilingues, j’ai acheté en même temps que mon agenda ce semainier que je remplis chaque dimanche, pour préparer la semaine à venir !

Organisation

To-do list à l’espagnole

Ce dernier outil permet d’organiser ses journées sous forme de to-do list, pour ne passer à côté de rien !

Mes listes

Et vous, sur quoi vous comptez pour organiser vos journées ?


Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le commenter ! Restez connectés en vous inscrivant à la newsletter en bas de page ! ❤

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s