L’éthique consiste à évaluer les effets positifs et négatifs de telle ou telle action, et les arguments pour ou contre elle, et à prendre une décision pour le plus grand bien du plus grand nombre.

Hello vous,

Vous l’avez peut-être vue venir celle-là, notamment après le vendredi noir qu’a connu la planète. Aujourd’hui, on parle de mode éthique. (On va donc passer sur la foison de plastiques en tous genres qui ont été utilisés ces derniers jours). La mode éthique se base sur des principes de respect de l’Homme et de l’environnement, dans le domaine de la mode (je ne parle donc pas que de mode vegan). Voici plusieurs raisons pour lesquelles il est important de réfléchir à nos modes de consommation.

Pour l’Homme

Lorsqu’il est question de mode éthique, on pense d’abord à l’aspect social. En effet, les conditions de travail dans beaucoup de zones géographiques fournissant les marques que nous connaissons tous (et pas que Primark), préoccupent de plus en plus les personnes, et à raison : le travail des enfants, la hauteur des salaires ou encore le bafouage des droits des travailleurs et plus généralement des droits humains, sont autant d’aspects fort attaquables dans cette industrie. Il est important qu’une marque respecte les principes du commerce équitable, à savoir le paiement d’un prix juste pour la production, des conditions de travail décentes, la protection des enfants, le bien-être social pour tous, l’égalité entre les sexes, la transparence et la responsabilité dans les relations commerciales et la protection de l’environnement.

Pour la Terre

Car l’environnement est une autre des préoccupations de la mode éthique (et pas des moindres !) : il s’agit de diminuer l’empreinte écologique de la production en préférant les matières écologiques comme le chanvre, par exemple. Pourquoi des cultures de matières écologiques ? Parce que les matières utilisées ne doivent pas dégrader les sols ou raser des forêts. Par ailleurs on privilégie les matières recyclées et les fabrications peu gourmandes en eau. Il ne s’agit pas de contraintes, mais de pratiques environnementales responsables.

Et les animaux ? Le bien-être animal compte bien évidemment, puisqu’il s’agit de vies. Je vous épargne les vidéos de torture animale, pour leur fourrure, pour leur peau au prix de leur sang. On ne peut pas cautionner de tels actes. Or, en achetant des produits d’origine animale, on participe évidemment à cette cruauté.

Oui, mais…

Selon une étude Promise Consulting réalisée en 2013, 71% des Français souhaiteraient être mieux informés des conditions de production de ce qu’ils consomment. Mais pour ce qui est de l’après, certains peuvent être accusés de vouloir le beurre et l’argent du beurre. Car effectivement, s’habiller éthique, ça a malheureusement son coût. Mais pensez-vous honnêtement que ce t-shirt que vous avez acheté 2€ à Primark permet de rémunérer justement les petites mains qui l’ont conçu ? Je ne suis pas dans une démarche de culpabilisation (ne fuyez pas), pourtant il est logique qu’il y a peu de justice dans ce prix défiant toute concurrence. Alors comment acheter des vêtements sans danger pour l’Homme et la planète, en ayant tout de même de quoi manger à la fin du mois ? Tout simplement en achetant moins. Avez-vous franchement besoin de vos 17 t-shirts, 26 paires de chaussures et 33 jeans ? Acheter éthique c’est consommer mieux, mais aussi moins. La transparence et la traçabilité des produits étant ce qui importe. Ce n’est pas toujours évident : qui dit Made in China ne dit pas nécessairement esclavagisme. De même, l’esclavage moderne existe aussi en Europe. Il ne faut pas hésiter à consulter les sites internet des marques, à contacter les services client ou tout simplement à lire les étiquette (pas toujours très claires, malheureusement).

Liste (non exhaustive) de conseils pour une mode durable et responsable
  • Réparer ses vêtements abimés, plutôt que jeter et /ou racheter
  • Donner / troquer / revendre, plutôt que jeter
  • Laver à 30°C, plutôt qu’à 40°C
  • Attendre que la machine soit pleine avant de la faire tourner
  • Privilégier les matières écologiques
  • Éviter les produits à la chaine, les grandes marques – qui ne valent même pas ce qu’elles coutent
  • Bannir fourrure, cuir, daim, plumes et tout autre matière animale

Personne n’est parfait, je ne suis moi-même pas un exemple de perfection. Mais si chacun y mettait du sien, avec plein de petits cailloux, on ferait des montagnes.

Et vous, vous êtes prêts à opérer la transition ? Vous avez déjà développé quelques bonnes pratiques ?
Partagez-les avec nous !

Nestah xx

3 réponses sur « La mode éthique »

  1. Ton article pousse à la réflexion, il est très intéressant. Merci !
    En matière de mode éthique, je suis encore loin de l’idéal mais j’achète peu, ce qui est déjà un bon début je dirais.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s