Hello,

Cet article est très sérieux. Il nous est tous déjà arrivé de nous trouver face à une personne irritante, fatigante, voire très chiante. D’office, je préfère vous annoncer la mauvaise nouvelle : je n’ai pas d’astuce pour changer les gens chiants. Mais si je vous disais que c’était un sentiment personnel, une perception que vous aviez, vous, en lien avec votre caractère, vos dispositions, mais surtout, votre vision du monde ?

De manière générale, tout ce que l’on voit, perçoit, aperçoit, est lié à notre histoire, à nos valeurs, à nos expériences. C’est un peu la même chose que cette histoire de verre à moitié vide ou plein. Tout ce qui fait que nous sommes tels que nous sommes constitue une espèce de voile à travers lequel seules quelques informations peuvent passer.

Ma grande sœur, par exemple, a toujours aimé lire. Déjà lorsque nous étions enfants, elle ne lisait pas, mais dévorait les livres. Partout où elle passe, ses yeux captent un nombre impressionnant de textes, quel que soit leur niveau d’importance. Elle est incapable de voir un mot sans le lire et repère les petits textes là où personne ne les remarque.

Lorsque l’on voyage dans un pays étranger, notamment quand il s’agit d’un pays lointain, on est fréquemment frappé par des habitudes ou des gestes des populations locales, alors que cela fait partie d’un quotidien tout-à-fait normal pour ces personnes.

L’explication

Nous sommes façonnés par notre histoire et cela nous aide à expliquer notre propre monde. Mais pour avoir une bonne communication avec les autres, il faut pouvoir expliquer leur monde également, mais pas à travers ce voile personnel, dont je parlais plus haut.

Vous avez déjà dû voir sur les réseaux sociaux, l’histoire –vraie ou fausse – du chirurgien qui arrive avec quelques minutes de retard à l’hôpital, alors qu’il doit y soigner quelqu’un qui a été victime d’un accident. Ce chirurgien se fait salement gronder par la famille du blessé, qui lui hurle que la fin aurait pu être tragique. Le bon chirurgien s’excuse, et s’éclipse en vitesse une fois l’opération terminée. La famille, face à une telle indifférence, s’offusque, jusqu’à ce que le personnel de l’hôpital n’explique que le pauvre chirurgien avait en fait perdu son enfant (ou un autre membre de sa famille) et qu’il avait quitté l’enterrement de cet enfant pour venir opérer le blessé, d’où son départ rapide. « Oh, le pauvre, nous ne savions pas ».

D’un sentiment de grande colère, cette famille a ressenti de la compassion, voire de l’admiration pour ce chirurgien qui avait fait passer cette opération avant sa propre douleur. Dans les faits, rien n’avait changé, et pourtant, les sentiments de cette famille ont bien évolué en quelques minutes.

Et les chiants dans tout ça ?

Étymologiquement, le mot « comprendre » signifie « prendre (saisir) avec ». Il s’agit d’un sentiment positif, avec une nuance de sympathie, de bienveillance.

Ainsi, si vous vous trouvez face à cette personne irritante, rien de mieux pour elle, mais aussi pour vous, que d’enfiler votre cape de Super Sympa. Je dis pour vous, car il est évidemment bien plus agréable de ressentir de l’affection que de l’énervement.

Par étapes, il faut :

  1. S’estimer heureux, relativiser, remettre les choses à leur juste place.
  2. Enfiler sa cape de Super Sympa.
  3. Tenter de comprendre ce qui dans sa vie, pourrait expliquer le comportement de cette personne, car les gens sont beaucoup plus que ce qu’ils font.

En fait, ces trois étapes pourraient se limiter à la première. Dans tous les cas, il s’agit de relativiser et se dire que chacun fonctionne et réagit selon ce qui parvient ou non à traverser son voile. Parvenir à alléger ce voile avec de la pratique, c’est faciliter sa communication avec les autres et la rendre plus agréable. C’est aussi s’ouvrir, gagner en tolérance et en richesse.

Prêt à parcourir le monde avec de nouveaux yeux ? 😉

Nestah

2 réponses sur « Comment survivre aux chiants ? »

  1. Salut,
    L’article m’a fait sourire car pas plus tard qu’hier je me suis retrouvée au travail avec une collègue qui m’énerve tellement, je vais essayer tes astuces la prochaine fois

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s